J’ai lu pour vous “La phytothérapie – Se soigner par les plantes” du Docteur Jean Valnet


Bien-être / lundi, novembre 19th, 2018

Dans le cadre de la formation pour devenir « conseiller en aromathérapie et phytothérapie », je dispose d’une liste de livres à absolument avoir dans mon apprentissage de la santé au naturel. Cette formation étant un vrai challenge en parallèle de ma vie privée et professionnelle, c’est avec grand plaisir que j’ai lu ce livre et que j’ai pu m’y référer pour connaître les vertus de l’ortie, par exemple, que j’utilise en infusion en ce moment.

Le premier livre que j’ai lu est « La phytothérapie  – Se soigner par les plantes» du Docteur Jean Valnet.

Se soigner avec les plantes, c’est l’accompagnement que nous propose ce livre au format poche. Il nous initie, avec un vocabulaire très simple à l’apprentissage des plantes médicinales. Ce livre est un vrai guide qui passe par la mise en avant des vertus des plantes, leur préparation en passant par leur conservation.

Qui est le Docteur Jean Valnet  (1920-1995)?

Le Docteur Jean Valnet était un ancien médecin et chirurgien des Armées. Il s’est toujours très appuyé sur la médecine par les plantes. Grâce à la reconnaissance de ses travaux scientifiques, sa réputation dans le milieu de la médecine, ses différents ouvrages et ses nombreuses conférences, il est considéré comme l’une des plus grandes références de la médecine par les plantes.

Chapitre 1 :

  • Généralités : 13-24

Un état des lieux est fait ici sur l’histoire de la phytothérapie. Les débuts, les sujets à controverse, la légère opposition de la phytothérapie à la médecine moderne. La phytothérapie et l’aromathérapie ont su se faire connaître depuis la nuit des temps. L’auteur partage ici des expériences faites, vécues par des protagonistes d’horizons très variés. Il passe par l’anecdote d’un berger qui constate que ses moutons peuvent survivre aux morsures de vipères s’ils ont brouté du genêt ou encore par de brefs extraits scientifiques concernant l’efficacité de la médecine par les plantes. Ce résumé de neuf pages ouvre l’esprit et donne un avant-goût de tout ce que les plantes peuvent nous offrir.

  • Les charlatans de la phytothérapie : 25-36

Le Docteur Valnet laisse transparaître, par le biais de ses écrits, être une personne qui ne mâche pas ses mots. Il pointe ici du doigt le risque d’abus de la médecine par les plantes et les essences. On trouve dans cette partie du livre des exemples concrets (ordonnances) d’abus en ce qui concerne la phytothérapie et leurs conséquences sur l’usager. Il parle même

d’escrocs à la Phytothérapie et à l’Aromathérapie ».

J’ai ici pris conscience que l’univers de la santé n’est malheureusement pas protégé par l’engouement de l’argent « facile »… Il est très important d’être vigilant et de se renseigner sur les prescriptions faites même par des praticiens de la médecine par les plantes et les essences.

Chapitre 2 :

  • Plantes étudiées : 37

Dans cette partie du chapitre, l’auteur liste 42 plantes et essences qui ne sont pas traitées dans cet ouvrage mais qu’on retrouve dans Aromathérapie qui sont :

  •  AIL
  • ANIS VERT
  • BASILIC
  • BERGAMOTIER
  • BORNÉOL
  • CAJEPUT
  • CAMOMILLE ROMAINE
  • CAMOMILLE ALLEMANDE
  • CANNELLE DE CEYLAN
  • CARVI
  • CHÉNOPODE ANTHELMINTHIQUE
  • CITRON
  • CORIANDRE
  • CYPRÈS
  • ESTRAGON
  • EUCALYPTUS
  • FENOUIL
  • GENÉVRIER
  • GÉRANIUM
  • GINGEMBRE
  • GIROFLE
  • HYSOPE
  • LAVANDE
  • MARJOLAINE
  • MENTHE POIVRÉE
  • NIAOULI
  • NOIX DE MUSCADE
  • OIGNON
  • ORANGER AMER, OU BIGARADIER
  • ORIGANS
  • PIN SYLVESTRE
  • ROMARIN
  • SANTAL
  • SANTOLINE
  • SARRIETTE
  • SASSAFRAS
  • SAUGE
  • THÉRÉBENTHINE
  • THUYA
  • THYM
  • VERVEINE DES INDES
  • YLAND-YLANG

Il y indique également que les légumes, les fruits et les céréales n’y seront pas traités car on les retrouve dans son livre “Traitement des maladies par les légumes, les fruits et les céréales”.

 Traitement des maladies par les légumes, les fruits et les céréales fait partie des livres de la bibliographie recommandée pour la formation en « Conseiller en aromathérapie et phytothérapie ». Mathilde et moi n’avons pas volontairement acheté les mêmes livres de la liste en même temps. Elle est en possession de celui-ci. J’ai déjà eu un premier retour de sa part. J’ai vraiment hâte de me le fournir afin de compléter mes connaissances. L’ouvrage “Aromathérapie” fait également partie des livres que je souhaite avoir dans ma bibliothèque. Bien qu’il ne fasse pas partie de la bibliographie de la formation, la simplicité de compréhension de “La Phytothérapie” me donne réellement envie de me le fournir.

  • Nom français – Correspondance en botanique : 38-52

Dans l’acquisition de certaines plantes ou encore pendant l’apprentissage des plantes, il est d’une grande aide de connaître le nom botanique des plantes que nous utilisons. J’ai pu apprendre ici la correspondance du nom botanique de la plante que j’utilise en ce moment :

Nom francais :                        Nom botanique :

« Orties……………………. Urtica dioïca, U. urens »

  • Nom botanique – Correspondance en français : 53-65

A l’inverse, dans cette partie du livre nous avons la correspondance des noms botaniques avec les noms français.

Nom botanique :         Nom français :

« Abies pectinata…….. Sapin »

Le classement par ordre alphabétique des correspondances est d’une grande aide pour retrouver la plante recherchée.

 

Chapitre 3 :

  • Récolte et conservation des plantes : 67-68

La récolte et la conservation des plantes sont des étapes importantes pour réussir sa démarche professionnelle ou personnelle en lien avec la phytothérapie. Le Docteur Valnet explique de façon succincte comment procéder.

  • Calendrier cueillette : 69-72

Cette partie donne un aperçu du calendrier de cueillette des plantes. Il est fourni à titre indicatif est amène bien entendu à l’interprétation.

  • Emploi des plantes sous forme d’infusions ou de décoctions : 72-73

Le Docteur Valnet indique que les plantes sont utilisées sur la base de la même dose qu’elles soient fraiches ou sèches. Le dosage des plantes varie selon l’âge. Les doses indiquées dans l’ouvrage sont indiquées pour les adultes. En ce qui concerne les enfants, on les coupera d’eau. Le Docteur Valnet fourni des dosages pour enfant selon les tranches d’âge suivantes :

  • De 1 à 3 ans
  • De 3 à 7 ans
  • De 7 à 12 ans
  • De 13 à 20 ans
  • Définition des différents modes de préparations des plantes : 73-76

Les plantes peuvent être préparées de différentes façon qui sont définies dans cette section du livre. Les préparations sont :

  • Alcoolat
  • Alcoolature
  • Alcoolé
  • Cataplasme antiseptique et cicatrisant
  • Cataplasme calmant
  • Cataplasme émollient
  • Cataplasme simple
  • Cataplasme sinapisé
  • Cérat
  • Collutoire
  • Collyre
  • Compresse
  • Décoction
  • Digestion
  • Emplâtre
  • Enveloppement sinapisé
  • Espèces
  • Essence aromatique
  • Extrait
  • Extrait fluide
  • Extrait mou
  • Fumigation humide
  • Fumigation sèche
  • Huiles
  • Huiles essentielles ou huile volatile
  • Hydrolat
  • Hydrolé
  • Infusion
  • Intrait
  • Jus de fruits, de légumes, d’herbes
  • Liniment
  • Looch
  • Lotion
  • Macération
  • Mellite
  • Miel rosat
  • Oléo-saccharure
  • Onguent
  • Rob
  • Sinapisme
  • Sirop simple
  • Saccharure
  • Teinture
  • Teinture alcoolé
  • Comparaison des mesures anciennes et nouvelles : 77

Nous apprenons l’équivalence des mesures anciennes aux nouvelles. Par exemple :

1 pinte = 2 chopines = 1 litre

  • Correspondance des mesures usuelles : 77

Les correspondances de mesures usuelles sont très pratiques lorsque nous ne disposons que d’ustensiles du quotidien pour les prendre. Ici nous apprenons que pour les liquides dont le poids est comparable à l’eau :

1 cuillère à soupe = 15 grammes

  • Classification des plantes selon leurs propriétés : 77-93

Afin de pleinement profiter des bienfaits des plantes et des essences, il est primordial de connaître leur propriété. Ce passage du livre liste les différentes propriétés que peuvent avoir les plantes et les plantes qui en font partie. A noter que la plupart des végétaux peuvent posséder plusieurs propriétés. Chose intéressante car une plante n’agira pas de la même façon d’une personne à une autre. Les propriétés retrouvées dans l’ouvrage sont :

  • Absorbants
  • Adipogène
  • Adoucissants
  • Amaigrissants
  • Amers
  • Analgésiques
  • Anaphrodisiaques
  • Antiabortifs
  • Antianémiques
  • Anticancers
  • Anticystalgiques
  • Antidiabétiques
  • Andiarrhéiques
  • Antigalactogogues (ou antilaiteux)
  • Antigoutteux
  • Antilithiasiques
  • Antinéoplasiques
  • Antinévralgiques
  • Antiphlogistiques
  • Antirhumatismaux
  • Antiscorbutiques
  • Antiseptiques
  • Antispasmodiques
  • Antisudoraux
  • Apéritifs
  • Aphrodisiaques
  • Ascaricides
  • Astringents
  • Balsamiques
  • Béchiques
  • Calmants
  • Cardiotoniques
  • Carminatifs
  • Céphaliques
  • Cicatrisants
  • Cholagogues
  • Collyres
  • Cordial
  • Coricides
  • Dépuratifs
  • Désinfectant
  • Détersifs
  • Diaphorétiques
  • Digestifs
  • Diurétiques
  • Diurétiques antiputrides
  • Diurétiques azoturiques
  • Diurétiques cardio-rénaux
  • Diurétiques cholestérolytiques
  • Diurétiques déchlorurant
  • Diurétiques phospathiques et oxaliques
  • Diurétiques uriques
  • Émétiques
  • Emménagogues
  • Émollients
  • Eupeptiques
  • Excitants
  • Expectorants
  • Fébrifuges
  • Fluidifiants sanguins
  • Fluidifiants des sécrétions bronchiques
  • Fortifiants
  • Galactogogues
  • Hémostatiques
  • Hépatiques
  • Hypertenseurs
  • Hypnotiques
  • Hypoglycémiants
  • Hypotenseurs
  • Insecticides
  • Laxatifs
  • Maturatifs
  • Modérateurs du système nerveux
  • Mucilagineux
  • Narcotiques
  • Ophtalmiques
  • Parasiticides
  • Pectoraux
  • Purgatifs
  • Rafraichissants
  • Reconstituants
  • Reminéralisants
  • Résolutifs
  • Sédatifs
  • Sédatifs génitaux
  • Sédatifs utérins
  • Soporifiques
  • Sternutatoires
  • Stimulants ou excitants
  • Stomachiques
  • Sudorifiques
  • Sympathicolytiques
  • Sympathicomimétiques
  • Taenifuges
  • Tonicardiaques
  • Toniques
  • Toniques amers
  • Toniques astringents
  • Toniques veineux
  • Topiques
  • Vaso-constricteurs
  • Vaso-dilatateurs
  • Vermifuges
  • Vésicants
  • Vomitifs
  • Vulnéraires
  • Lexique médical : 93-104

Le lexique médical de ce livre permet d’avoir une première connaissance de façon synthétique des termes médicaux et de rafraichir ses connaissances pour ceux qui exercent déjà dans le milieu médical. Vous retrouverez dans ce lien le lexique médical du livre.

Chapitre 4 :

  • Etude particulière des plantes : 105- 508

Le Docteur Jean Valnet nous fournit dans ce chapitre une liste non exhaustives de plantes médicinales. Nous apprenons ici leur nom botanique et à quelle famille de plantes ils appartiennent. Les principaux constituants sont mis en avant. Les propriétés, indications, modes d’emploi, formules et recettes sont décrites avec un vocabulaire accessible à tous. C’est comme ça que j’ai pris connaissance de l’utilisation possible des feuilles d’ortie séchées achetées pour ses propriétés dépuratives en herboristerie il y a quelques jours:

“Infusion de feuilles et racines : 50 g pour 1 litre d’eau. Bouillir 2 à 3 minutes. Infuser 20 minutes. Boire à volonté. “

Mon médecin traitant, très orienté médecine douce, n’a vu aucune contre-indication à cette utilisation par rapport à mon état de santé actuel.

 

Chapitre 5 :

  • Formulaire : les maladies et syndromes et le leur traitement : 509-592

Le formulaire propose des prescriptions liées à certaines maladies. Les syndromes et leur traitement y sont mis en avant. Il est important toutefois de noter que les indications ne doivent surtout pas remplacer le diagnostic et les conseils d’un médecin. Le Docteur Valnet le répète dans plusieurs chapitres du livre.

 

Chapitre 6 :

Le chapitre 6 fournis des utilisations des plantes groupées par type de propriétés. On y retrouver des compositions de vins médicinaux, élixirs ou encore des recettes anciennes.

 

  • Quelques espèces : 593-596

Cette partie du chapitre 6 regroupe les plantes douées des mêmes propriétés. On y retrouve des exemples de formules.

  • Quelques vins médicinaux : 596-601

L’auteur partage ici quelques recettes de vins médicinaux tel que le vin d’absinthe par exemple.

  • Quelques élixirs : 602-603

  • Quelques recettes anciennes : 604-605

Adresses utiles : 605

Quelques adresses utiles en lien avec la phytothérapie.

Annexes :

On trouve dans cette section du livre 5 annexes qui permettent de développer son apprentissage.

  • La place de la phytothérapie dans la pharmacopée internationale : 607-614
  • A propos du Ginseng : 615
  • L’ortie qui donne du lait : 616
  • Le papayer : 621
  • Les suspensions intégrales de plantes fraiches : 622

Bibliographie : 624

Avantages :

  • vocabulaire simple
  • format poche
  • liste importante de plantes
  • rappel que le livre ne remplace pas le diagnostique et la prescription d’un médecin

Inconvénients :

  • pas d’illustrations
  • répétition de certains vocabulaires
  • certains chapitres survolés

Nadia de Miss Naturelles

Partager l'article :
  •  
  •   
  •  
  • 4
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.